Accueil > Français > Attention aux dérives du tourisme « initiatique »

Attention aux dérives du tourisme « initiatique »



Ouest France.- Août 2012, un touriste américain décède en Amérique du Sud à la suite d’une absorption d’ayahuasca, une plante hallucinogène. En 2011, même sort pour une touriste française au Pérou, toujours dans le cadre d’expériences chamaniques.

Pour la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires), le constat est sévère. Dès 2010, dans son apport annuel, la mission interministérielle alertait : « On constate un développement accéléré en Occident de propositions s’inspirant de traditions chamaniques... Des expériences parfois dévastatrices pour des gens fragiles et non préparés, même s’ils sont en bonne santé. »

Sans remettre en cause cette culture millénaire, pratiquée de la Sibérie à l’Amazonie en passant par l’Afrique, l’institution pointait surtout du doigt « les néochamans ». La prolifération de pseudo-guérisseurs qui, pour une poignée de dollars, promettent le monde des esprits à des voyageurs en quête de sensations fortes.

Jean-Marc Rozé, secrétaire général du Syndicat national des agences de voyages, le répète : « Le voyageur doit s’assurer que la structure qui lui propose ce genre d’expérience est légale. »

Suite...http://www.ouest-france.fr/actu/act...


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla