Accueil > Français > Construction des corridors génétiques avec les écovolontaires d’Ikamaperou

Construction des corridors génétiques avec les écovolontaires d’Ikamaperou



Pour lutter contre la fragmentation de la forêt qui isole les populations de primates sauvages et les condamne à la dérive génétique à long terme Ikamaperou construit des corridors qui permettent de relier les fragments de forêt à un territoire plus vaste où les groupes pourront se mêler à une population plus vaste et variée. Le grand bénéficiaire : le titi des andes, une espèce critiquement menacée mais abondamment representée à Tarangué avec une trentaine de groupes. Les tamarins et les douroucoulis profitent aussi de cette extension de leur territoire.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla