Accueil > Français > L’enrichissement de l’environnement pour les primates en captivité

L’enrichissement de l’environnement pour les primates en captivité



L’enrichissement de leur environnement est fondamental pour l’équilibre des primates qui doivent rester en captivité. L’ennui en effet est le problème majeur de l’animal captif. Si la liberté signifie un éveil permanent face à des situations toujours changeantes qui demandent reflexes et muscles rapides et une interaction constante avec son milieu naturel, la captivité au contraire contraint à l’immobilité physique et mentale dans la monotonie de journées identiques ponctuées seulement par le nourrissage.

L’enrichissement permet de maintenir et renouveler l’intérêt de l’animal pour son environnement et d’y exercer quelques comportements naturels comme la recherche de nourriture et l’activité physique.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla