Accueil > Français > Nécessité d’un renforcement des patrouilles dans la Réserve Nationale Pacaya (...)

Nécessité d’un renforcement des patrouilles dans la Réserve Nationale Pacaya Samiria



La zone d’amortissement des aires naturelles protégées comme la Reserve Nationale Pacaya Samiria est destinée à limiter les incursions et activités humaines a l’intérieur de la réserve.

Néanmoins dans la réalité c’est souvent un moyen d’accès pour les braconniers et forestiers illégaux puisque la législation n’est pas la même, l’agriculture y est autorisée ainsi que la coupe de bois et même si la chasse n’est pas autorisée c’est bien dans la zone d’amortissement que les gardes on retrouvé le petit Tantag dont la mère venait d’être tuée par des braconniers. Les moyens de surveillance sont insuffisants dans la zone où nous travaillons avec les garde parcs.

Moins d’une dizaine pour une zone de 220,000 hectares. Des patrouilles de guides sont engagées dans la surveillance pour protéger la faune mais doivent être elles-mêmes surveillées.

Ikamaperu s’ apprête à renouveler son accord de coopération avec les autorités et espère pouvoir les aider davantage en vivres et combustible pour augmenter la fréquence des patrouilles ainsi que leur formation.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla