Accueil > Français > Une longue attente

Une longue attente



Tout comme nous les atèles belzebuth d’Ikamaperu doivent patienter avant d’obtenir le feu vert pour retrouver la vie sauvage et leurs congénères dans la réserve nationale Pacaya Samiria. Il faudra d’abord un permis d’investigation dans la réserve pour étudier le site ou seront libérés douze d’entre eux, viendront ensuite les études génétiques puis les tests vétérinaires approfondis.

Si le permis n’était pas accordé la création d’une ile d’un hectare dans la forêt du Shiringal est envisagée car les belzebuth adultes ne peuvent pas être mis en liberté au Shiringal comme les juvéniles car ils sont si bien « réhabilités » qu’ils partiraient vivre leur vie bien loin.


Plan du site | Espace privé | SPIP | © photos : Cyril Ruoso | soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla